Just like fire :: Remaëlle
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Just like fire :: Remaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur

Message
Sujet: Just like fire :: Remaëlle Lun 31 Oct - 18:16

Une autre journée de congé que tu allais passer seule… Tu n’avais pas besoin de beaucoup d’ami habituellement, mais là, tu avais besoin de sortir de chez toi pour que tu puisses rester loin de ta drogue. Tu savais que lorsque tu étais seule, c’était beaucoup plus facile pour toi de consommer. C’était pour toi comme un passe-temps. Mais là, ça faisait un mois que tu te droguais que le matin et le soir pour minimiser les symptômes de manque et tu étais fière de toi. Tu prenais ta médication comme ton psychiatre t’avait demandé de le faire et tu n’entendais pratiquement plus de voix. Tu en entendais que lorsque tu te réveillais et aussitôt que tu avalais ton comprimé, elles partaient. C’était génial. Tu te sentais bien et détendue. Même ton patron était content que tu sois plus présente au travail, que tu réussisses à mieux servir tes clients. Il le ressentait lorsque tu arrêtais ta médication et même s’il était un vrai connard à ses heures, il comprenait ta maladie et il essayait de t’aider dans tes moments les plus difficiles. Cette journée-là, tu n’avais pas le goût de rester seule. Par chance, tu t’étais levée vers midi. Tu avais donc passé l’avant-midi sans t’en rendre compte. En te réveillant, tu allas dans ta salle de bain et te regarda dans le miroir. Tes cernes étaient moins foncés, tes joues moins creuses. Tu reprenais du poil de la bête et c’était très bon signe. Tu allas ensuite dans ta cuisine, t’assis à la table et ouvrit ton nécessaire pour t’injecter. Tu mesuras minutieusement ta dose et tu pris la décision d’en prendre moins que la veille. Tu mis ensuite ton garrot autour de ton bras gauche, choisis une veine qui n’avait pas trop l’air amochée et planta ton aiguille dans celle-ci. Tu fermas les yeux en appuyant sur le piston de l’aiguille. Tu ressentis l’effet de la drogue dans ton organisme, mais pas comme d’habitude. C’était juste une petite sensation de bien-être, pas très forte, mais juste assez pour que tu la sente au fond de toi. Tu te levas par la suite et prit un bol que tu remplis de céréales et de lait. En t’installant devant ta télévision, tu entendis ton portable sonner. Tu l’attrapas et vit que c’était Remy. Un sourire s’installa sur tes lèvres. Elle t’invitait à écouter des films chez elle. Tu savais que cela allait tourner autrement puisqu’entre toi et elle, c’était comme du feu, mais tu étais bien contente d’avoir maintenant quelque chose à faire. Tu finis tranquillement son bol de céréale et alla t’habiller. Le trajet en autobus ne fut pas trop long. Tu avais réussi à mettre de la musique sur ton portable alors tu pouvais passer le temps avec ça. Arriver chez elle, tu regardas autour de toi pour être sûre que personne ne te fixait et cogna à sa porte. Tu savais que tu allais passer du beau temps et ça te faisait plaisir. Ça te faisait même plus que plaisir. Tu avais tellement peur de la solitude…
avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Lun 31 Oct - 21:41

« Just like fire»
Maelle & Remy


Depuis que tu vivais avec Meridia, la vie était assez simple. Tu ne passais plus toutes tes journées seules comme après que Colleen ait disparu, ou que tu te sois disputée avec Olivia, et tu avais de nouveau des raisons de faire des grandes fêtes chez toi : tu n'étais plus la seule à tout nettoyer à la fin, et nettoyer à deux, c'était toujours plus marrant.

C'était à peu près depuis ce moment là que tu connaissais Maëlle. Avec elle, le courant était passé plus que rapidement et facilement. A tel point que, malgré son statut social qui pouvait "entacher" ta réputation, vous étiez devenues bien plus que de simples amies. En fait, il n'avait suffit que d'une fois. Un simple dérapage et vous aviez continué. Puis, il fallait aussi dire que depuis ta rupture avec Nikola (vous n'étiez restés en couple que six mois, mais bordel, tu l'aimais vraiment!) tu avais été bien seule. Alors, avoir quelqu'un avec qui tu pouvais t'amuser comme tu l'entendais, de même qu'elle, sans forcément trop s'attacher, et avec qui c'était littéralement le feu, tu ne demandais pas mieux. Puis, il fallait le dire, aussi cruelles soient ces pensées, tu étais bien contente qu'elle soit célibataire, au moins, elle était libre de faire ce qu'elle voulait sans rendre de compte. Et toi non plus d'ailleurs.

Ce jour-là, tu lui avais envoyé un sms pour lui proposer de regarder des films. Tu savais très bien qu'il y avait de fortes chances pour que tu lui sautes dessus avant même qu'elle ne franchisse la porte de chez toi, mais c'était avec le côté "friend" que tu avais envie de passer ta journée. Pour l'instant, du moins. Alors quand elle tapa à ta porte pour finalement te signaler qu'elle était venue tu te jetais dessus pour ouvrir. « Salut beauté! » Elle avait l'air en forme. Plus que d'habitude, d'ailleurs. D'habitude, elle avait cet air fatigué et lassé sur le visage. Aujourd'hui, ses joues étaient un peu plus roses que d'habitude. « T'as bien dormi? » ajoutais-tu, le ton et l'oeil taquins. Elle avait tellement l'air plus reposée que d'habitude. Sans doute qu'elle allait mieux, puisque tu la savais malade.
Sans rien ajouter de plus, tu la laissais entrer en te dégageant du passage. Tu étais ravie, en tant qu'amie, de la voir aller mieux. Tu savais soutenir les gens que tu appréciais, même si tu avais quand même l'air d'une grosse connasse avec tes soucis de réputation, simplement parce que la demoiselle était pauvre et qu'en public, tu refusais catégoriquement de t'afficher à ses côtés, même pour une simple balades entre copines. Ce serait trop con que ton nom vienne à être sali par des rumeurs à la con, n'est-ce pas?


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
avatar
Remy E-P Hamilton
Love of reputation brought us here

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 23/10/2015
CELEBRITE : Leven perfect Rambin

Love of reputation brought us here
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Jeu 3 Nov - 13:40

Tu attendais patiemment sur le pas de la porte que Remy vienne t’ouvrir. Lorsque vous étiez ensemble, tu arrivais à mieux sourire. Elle était importante pour toi, même si ce n’était pas de l’amour que tu éprouvais pour elle. Comment pourrais-tu l’aimer alors que tu ne t’aimais pas toi-même ? C’était impossible, mais au moins, tu l’appréciais énormément et tu te sentais bien avec elle. Son sourire lorsqu’elle ouvrit la porte te fit encore une fois l’effet d’un baume. Cette femme était quelqu’un de bien au fond. Tu savais qu’elle ne voulait pas te voir en public à cause de sa réputation, mais tu t’en foutais. Au moins, elle acceptait de te parler. De toute manière, tu étais habituée à ce que l’on te repousse. Qui aurait voulu être vu avec toi ? Une folle de première classe… Personne et tu le savais. Il n’y avait que Zelda, mais c’était différent avec elle. Elle était comme ta sœur. Une sœur que tu n’avais jamais eût. Bref. Remy était là devant toi et rayonnante de beauté. Tu entras dans son appartement. « Salut beauté! » Un petit surnom qui lui faisait plaisir et Remy le savait probablement. « Salut toi. » Les surnoms, ce n’était pas ta tasse de thé. Tu avais de la difficulté à en trouver des originaux. Mais ton sourire voulait tout dire. Parce que ça n’arrivait pas souvent que tu le fasses. Tu avais l’habitude d’avoir l’air torturer, de ne pas être heureuse. Cette journée-là, c’était différent pour une fois et tu avais bien l’intention d’en profiter. « T'as bien dormi ? » Tu te retournas vers elle. Elle était fine observatrice. Elle avait déjà remarqué que tes cernes étaient moins présentes, que tes joues étaient plus rouges et que tu avais une meilleure posture qu’à l’habitude. Il fallait dire que la diminution de ta consommation de drogue et la reprise de tes antipsychotiques aidaient beaucoup. « Mieux que depuis les vingt dernières années. Et toi, ça va ? » Une exagération, mais c’était dans le but de la faire ricaner. Et c’était vrai que tu avais vraiment bien dormi. C’était rare, mais tu étais de bonne humeur et tu avais de l’énergie à revendre. Tu savais que vos films n’allaient probablement pas être la principale occupation de la journée puisque tu ne supporterais pas de rester assise à côté d’elle sans rien faire. « Alors, qu’as-tu choisis comme film pour peupler notre journée ? » Tu avais un petit sourire taquin. Tu avais bien l’intention de commencer à les écouter, mais peut-être pas les terminer. De toute manière, ça finissait toujours comme ça toi et elle. C’était plus fort que vous.
avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Lun 14 Nov - 22:02

« Just like fire»
Maelle & Remy


Une fois Maëlle entrée dans ton appartement, tu la laissais s'affairer à enlever sa veste et compagnie. Depuis la tornade qui avait eu lieu en Floride, tu ne t'étonnais plus du tout de voir les gens couverts dans cette ville qui affichait 25 degrés celsius en plein hiver. Les météorologues disaient cependant que la température n'allait pas tarder à revenir à la normale, ce qui était plutôt rassurant, puisque Miami, c'était la ville parfaite pour toi de par son climat.
Quant à Maëlle, tu t'en voulais d'agir ainsi avec elle. Il y avait sans doute plus de tension sexuelle que d'amour profond, même amical, entre vous, mais tu l'appréciais vraiment bien et la repousser pour ta réputation, tu te rendais bien compte que ce n'était pas vraiment la chose la plus sympa à faire, mais tu ne pouvais pas agir autrement, tu étais comme ça, aussi triste à dire que c'était.

Ce jour là, tout semblait différent chez Maëlle et tu ne pouvais pas vraiment passer à côté. Elle souriait et avait un air serein que tu ne lui connaissais pas particulièrement. Tu te doutais bien que, derrière tous les malheurs qu'elle vivait quotidiennement, elle avait sans doute des moments de répit, aussi courts fussent-ils, où tout n'allait pas mal. Mais jusque là, c'était la première fois que tu la voyais ainsi, et sans doute aussi longtemps aussi, puisque tu imaginais bien que tous les problèmes enchaînés, ce n'était pas toujours ce qu'il y avait de vraiment plus simple à gérer. « Ca se voit! » lui assurais-tu avec beaucoup de calme dans ta voix. « Moi? je suis contente que tu aies décidé de venir. »
Tu haussais les épaules. Pour être complètement honnête, tu n'avais pas vraiment fait de recherche poussée sur les films à regarder. Toi, tu avais tes DVD débiles que tu avais achetés étant petite, voire ceux que tu avais partagés avec ton frère et ta soeur, mais rien de bien intéressant à regarder passé un certain âge. Alors tu avais pioché un peu au hasard dans les réserves de Meridia. Et, tu t'étais dit qu'il valait mieux montrer à Maëlle la pile de DVD dans laquelle se serait sûrement elle qui choisirait à ta place, plutôt que de faire un choix parmi des films que tu ne connaissais pas forcément, même si tu étais cinéphile... enfin, en ce qui concernait les dernières sorties cinéma, seulement. « Eh bien, j'ai pas vraiment choisi, j'ai sorti les dvd de ma coloc pour qu'on en choisisse un toutes les deux... enfin, si ça te convient bien sûr! »


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
avatar
Remy E-P Hamilton
Love of reputation brought us here

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 23/10/2015
CELEBRITE : Leven perfect Rambin

Love of reputation brought us here
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Mer 23 Nov - 2:56

Remy te semblait plus belle qu’à l’habitude. Tu ne savais pas pourquoi tu avais cette impression. C’était comme si un voile s’était levé de sur tes yeux. C’était probablement parce que tu ne te droguais pratiquement plus, mais tu avais de la difficulté à te rendre compte que la vie pouvait être vraiment plus belle avec tes antipsychotiques et sans ton héroïne. Tu pouvais maintenant te rendre compte que ton psychiatre était quelqu’un de bien, que son but premier était que tu sois heureuse. Est-ce que tu allais être capable de garder cet objectif en tête ? De continuer à prendre ton traitement adéquatement ? Tu préférais ne pas y penser. Tu n’étais pas assez forte encore pour penser à une potentielle cure de désintoxication. Tu voulais juste avoir un beau moment avec Remy. Un moment dont elle se souviendrait longtemps. « Ça se voit ! » Tu lui fis un sourire en passant ta main dans tes cheveux. Tu étais contente qu’elle remarque que tu allais mieux, que tu semblais plus en forme parce que c’était le cas. Ça voulait dire qu’elle te connaissait assez pour savoir tes états d’âme avec un seul regard et ça te faisait chaud au cœur. « Moi? je suis contente que tu aies décidé de venir. » Tu n’avais pas d’attache avec Remy et c’était ce qui te faisais du bien. Tu savais que tu pourrais continuer à la voir et à avoir du bon sexe avec elle sans préoccupation, sans sentiment. Et tu avais esoin de ça Parce que tu n’étais pas prête à aimer quelqu’un alors que tu n’étais même pas capable de t’aimer toi-même. « Et moi je suis vraiment contente que tu ais pensé à moi pour passer un bout de ta journée. » Tu te regarda autour de toi. Tu voulais voir si Remy avait préparée quelque en particulier pour la journée à part les films. Mais il n’y avait pas vraiment d’indice. « Eh bien, j'ai pas vraiment choisi, j'ai sorti les dvd de ma coloc pour qu'on en choisisse un toutes les deux... enfin, si ça te convient bien sûr! » Cette fameuse colocataire que tu n’avais jamais vu… Mais ça t’allais. Tu n’avais pas vraiment besoin de connaître les gens avec qui Remy traînait pour être heureuse. Elle t’amena vers dans voir ce qu’il y avait dans la fameuse réserve. Lorsque ton regard tomba sur un film que tu aimais bien : Mr et Mrs Smith. Un film d’action que tu avais vu quelques fois, mais dont tu ne te lassais pas. « Ce film-là en incroyable. Angelina Jolie est magnifique. » Tu avais un sourire un peu coquin sur ton visage. De toute manière, tu n’avais pas l’intention de regarder le film. Et tu espérais que ça soit la même chose pour Remy. De toute manière, tu savais comment l’allumer, comment faire pour que votre journée ne soit pas trop tranquille. Parce que lorsque vous vous y mettiez, vous étiez tout sauf tranquille… « On s’installe dans ton salon ou directement dans ta chambre ? » Oui, tu prenais les devants pour lui faire comprendre ce que tu désirais vraiment.
avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Sam 31 Déc - 12:53

« Just like fire»
Maelle & Remy


Maëlle semblait aller bien mieux qu'à l'accoutumée, et c'était plaisant à voir. Elle était encore plus attirante ainsi. Et c'était dur de résister, même si tu t'y efforçais tout de même. Tu haussas les épaules. C'était normal que tu aies pensé à Maëlle pour cette journée, tu aimais tellement vos moments à toutes les deux. Et puis au delà de votre statut de "plan cul", vous étiez aussi des amies. Enfin, c'était comme ça que tu voyais Maëlle, même si tu n'étais pas certaine que c'était forcément ainsi qu'elle te voyait aussi. Tu te contentais alors de lui sourire. C'était normal à tes yeux d'avoir pensé à elle, tu l'appréciais tellement, tu ne voyais pas pourquoi ça ne serait pas le cas.
Devant les films à choisir tu souris. Ce film-là, tu l'avais vu des millions de fois et jamais tu ne t'en lassais. Il fallait dire aussi que tu étais une grande fan du couple Brangelina -même si c'était désormais terminé- et le simple fait que leur histoire ait débuté grâce à ce film te donnait l'impression que tout était possible. Et ça te faisait vraiment du bien. « C'est vrai qu'elle y est magnifique ! Et puis j'adore ce film, très bon choix! » tu hissais alors le dvd hors de la horde de boîtiers dans lequel il était imbriqué. Après tout, Meridia ne te ferait certainement pas de cinéma si tu venais à en sortir un. Tu te rappelais bien de ce qu'elle t'avait dit lorsqu'elle t'avait rejointe dans la colocation "tu peux t'en servir autant que tu veux tant que leur état reste le même". En même temps, tu n'étais pas le genre de personnes à détériorer les affaires des autres, tu ne supportais pas vraiment cet irrespect.
Sans donner une quelconque réponse, tu continuais à sourire à Maëlle et tu te dirigeais vers ta chambre, le DVD à la main. Tu n'y avais pas de télévision, mais tu remerciais l'avancée technologique qui avait permis que ton écran d'ordinateur fixe puisse lire les DVD sans unité centrale. Plus facile à lancer. Le temps que Maëlle ne te suive, tu cliquais sur ta souris, ce qui alluma instantanément l'écran en veille et tu ne mis qu'une petite dizaine de minutes à installer le tout.
Sans attendre davantage, tu avançais vers Maëlle en prenant sa main et tu l'embrassais aussitôt avec beaucoup de force. Tu aimais tellement le contact de vos deux peaux qu'attendre plus longtemps aurait été une torture. Déjà que tu avais fait patienter la chose assez longtemps à ton goût, peut-être trop pour Maëlle, d'ailleurs.


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
avatar
Remy E-P Hamilton
Love of reputation brought us here

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 23/10/2015
CELEBRITE : Leven perfect Rambin

Love of reputation brought us here
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Jeu 12 Jan - 21:23

Tu n’étais pas ce genre de fille à te casser la tête avec quoi que ce soit. Et par chance. Si tu l’avais été, tu aurais probablement fait des crises parce que Remy ne voulait pas être vu en public avec toi. Mais tu t’en fichais. De toute manière, tu savais que tu faisais honte à tes proches avec ta maladie, avec ta consommation plus que régulière d’héroïne et d’alcool. Et de toute manière, tu étais du genre à t’isoler la plupart du temps pour ne pas faire de mal à ceux à qui tu tenais. Mais là, tu allais passer l’après-midi avec elle et tu avais bien l’intention d’en profiter au maximum. « C'est vrai qu'elle y est magnifique ! Et puis j'adore ce film, très bon choix! » Oui, tu l’adorais ce film et c’était pour ça que tu l’avais choisis, mais tu n’avais pas pensé au fait que c’était un film d’action et ce n’était peut-être pas le meilleur pour vous mettre dans une ambiance un peu plus sexy si on pouvait décrire ça comme ça. De toute manière, tu n’avais pas vraiment peur de ne pas pouvoir sentir le corps de Remy contre le tien puisque tu savais qu’elle ne pouvait pas vraiment te résister. Et le fait qu’elle t’attirait dans sa chambre pour écouter le film te le démontrait parfaitement. Tu savais que vous n’écouteriez pas vraiment le film… Ce serait pour une autre fois ! Lorsque vous arriviez à destination, tu t’assis sur le bout de son lit. Tu la regardais s’affairer pour mettre le DVD à jouer. Tu ne parvenais pas à détacher tes yeux de ses petites fesses rebondies. Puis, elle se retourna vers toi, attrapa ta main et déposa sa bouche sur la tienne. Tu fermas les yeux pour profiter de ce baiser. Il était tout innocent… Jusqu’à ce que tout commence à déraper. Tu ne pouvais pas te contenter que de ça. Tu avais besoin de plus. Tu mis tes mains sur sa taille pour l’attirer à toi. Tu devais la sentir complètement appuyé contre toi. Tu fis ensuite en sorte qu’elle s’assoit sur toi, une jambe de chaque côté de ta taille. Tu interrompis votre baiser, le souffle court. « Ça m’avait manqué. » Ta voix était plus rauque. Tu approcha ta bouche de son oreille et mordilla légèrement son lobe d’oreille. « Tu m’avais manqué. » Le film jouait en arrière-plan, mais tu ne l’entendais même pas. Toute ton attention était dirigée vers Remy, tous tes sens étaient vers elle. Un bisous dans le cou et tu repris ses lèvres avec les tiennes. Ces lèvres si douces, si chaudes…
avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Jeu 2 Fév - 23:05

« Just like fire»
Maelle & Remy


Ta relation avec Maelle était tout sauf saine. Tu l'obligeais à te voir en cachette. Tu n'avais pas honte d'elle, seulement son statut social ne te permettrait pas d'atteindre l'objectif social que tu recherchais. Tu avais un peu un rôle de connasse dans tout ça, mais le simple fait que Maëlle ait accepté sans rechigner après votre première fois ensemble semblait dédramatiser tout ça. Ça ne te déculpabilisait pas, mais tu n'avais pas beaucoup de morale sinon pas du tout, alors tu ne t'en souciais pas plus que ça, tant que Maëlle ne s'en insurgeait pas.
Votre relation était réellement comme la rencontre entre de la glace et du feu: explosive. Tu n'avais pas vraiment de sentiments amoureux envers elle, mais votre attirance sexuelle était sans conteste.
Alors que vous étiez dans ta chambre et que tu avais très innocemment mis le DVD dans son boitier de lecture, tu l'avais embrassée et en l'espace de quelques secondes seulement vous vous retrouviez dans une position très excitante, toi sur elle. Ses mains sur ta taille te faisaient tressaillir. La chaleur qu'elle dégageait avait ce côté rassurant et rassuré qui te donnait l'impression d'être sur un pied d'égalité, toi qui, d'ordinaire, aimais bien dominer la situation. Un véritable renversement qui faisait battre ton coeur deux fois plus vite sous le coup de l'excitation. Alors que vous vous embrassiez, Maëlle coupa votre contact un instant puis vint te mordiller l'oreille. « Toi aussi » soufflais-tu avant de l'embrasser avec ferveur en passant tes mains dans son dos, sous son t-shirt. Sa peau était chaude et douce, votre contact était tellement simple, ça te faisait tellement de bien...


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
avatar
Remy E-P Hamilton
Love of reputation brought us here

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 23/10/2015
CELEBRITE : Leven perfect Rambin

Love of reputation brought us here
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Jeu 23 Fév - 15:46

avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Dim 26 Mar - 21:42



i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
avatar
Remy E-P Hamilton
Love of reputation brought us here

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 23/10/2015
CELEBRITE : Leven perfect Rambin

Love of reputation brought us here
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle Jeu 30 Mar - 20:03

L’amour… Tu ne connaissais rien à l’amour. Tu te souvenais bien de celui que te donnais tes parents lorsque tu étais petite, avant qu’ils meurent, mais tu n’avais jamais connu l’amour venant d’un homme ou d’une femme. Tu avais juste réussi à avoir du sexe de certaines personnes que tu ne répugnais pas, qui n’avaient pas peur de toi. Mais en même temps, comment pourraient-elles avoir peur de toi alors qu’ils ne te connaissaient que depuis quelques heures tout ou plus ? Avec Remy c’était différent. Non, elle ne t’aimait pas et tu en étais pleinement consciente. Mais au moins, elle éprouvait ne serait-ce qu’un peu d’affection pour toi. Sinon, tu ne la verrais pas aussi souvent pour baiser, pour passer du temps avec elle. Ce n’était pas de l’amour, mais tu pouvais très bien t’en accommoder. Parce que toi, tu ne savais même pas si ce que tu éprouvais pour elle en était ou pas. En même temps, tu n’avais jamais eu personne pour te le montrer, pour t’expliquer c’était quoi. Alors tu prenais ce qu’elle te donnait sans jamais rien attendre de plus. Lorsque tu étais avec elle, tu ne pensais pas à ton avenir. De toute manière, il n’était pas très glorieux. Non, tu préférais te concentrer sur ce que tu lui faisais. Tu voulais lui faire du bien, lui faire plaisir. À chaque fois que tu avais le loisir de promener tes doigts sur son corps, tes lèvres sur sa peau, tu essayais de faire en sorte qu’elle atteigne le septième ciel d’une manière encore plus incroyable que la dernière fois. Oui, tu recevais aussi. Elle ne te laissait jamais partir sans que tu l’ais rejoint, mais en fait, tu ne venais pas la voir pour ce que tu pouvais en retirer au niveau sexuel. Non. Tu venais pour lui faire plaisir, pour sentir que tu faisais quelque chose de bien pour une fois dans ta vie. C’était donc pour cette raison que tu n’avais pas attendu avant de commencer à t’occuper d’elle lorsqu’elle t’avait rejoint sur son lit. Tu le savais que vous n’écouteriez pas ce foutu film. Ce n’était qu’une formalité de le mettre à l’écran… Puis, vous arriviez à la grande finale, à l’orgasme. Une explosion de sensation. Tu n’arrivais jamais à décrire ce qui se passait en toi lorsque ça arrivait, mais tu savais que c’était la meilleure sensation du monde. Mieux que ce que tu ressentais sur l’héroïne. Tu t’allongeas à côté d’elle pour tenter de reprendre ta respiration. Soudainement, tu collas ton corps contre le sien. Tu voulais qu’elle te prenne dans ses bras quelques minutes. Tu voulais encore un moment d’affection…
avatar
Maëlle L. Harisson
Your life becomes a better one

MESSAGES : 322
INSCRIPTION : 22/05/2016
ANNIVERSAIRE : 01/04/1992
CELEBRITE : Freya Mavor

Your life becomes a better one
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Message
Sujet: Re: Just like fire :: Remaëlle

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Just like fire :: Remaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» MILLA ♣ set fire to the rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always in Miami :: The Civic Center :: Résidences-